Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 19:33

du-temps-de-la-tourment.jpg

Un phénix.. ?

Mon ami,il y a un mot qui m’a fait rire aux éclats et que j’ai trouvé pourtant pertinent et original ,c’est « les éléphants de l’opposition. »on dirait d’habitude les géants,les monstres sacrés de…Outre cela,tes affirmations sont concrètes et susceptibles d’être mises au point  sur le terrain avec rigueur et sagesse..Il ne manque que de la bonne volonté politique ,rien que de la bonne volonté ….un phénix que l’on est en train de dénicher dans la jungle politique.. dans ce vaste paysage enchevêtré et complexe où l’on trouve tout,hormis l’esprit altruiste et le patriotisme candide.. !

Ma mère dans le coma.

En ce jour  fatidique du 23janvier 2013,ma mère a eu une attaque d’apoplexie..elle est devenue aphasique..presque aphone..Puis quelques heures plus tard ,elle  est entrée dans le coma,il n’y a plus que la respiration qui fonctionne ,tout le reste de son corps est inerte..Bientôt je la pleurerai comme elle a pleuré son père et sa mère,c’est ainsi que va la vie.. et moi aussi, il arrive un jour où je ne serai plus de ce monde et ma famille me pleurera dans un rituel émouvant…

Demain ou peut-être après demain ,je verserai des larmes  sur ma mère ….elle ne sera plus à mes côtés,elle entrera dans un autre monde dont je n’ai aucune idée…elle sera mise dans le fond de sa tombe  pour y dormir  d’un sommeil éternel ..elle se  se métamorphosera  au bout de  quelque temps en un tas de poussière  à jamais bénie  par les anges célestes…

Dieu seul ne mourra pas..parce qu’il n’est pas d’essence humaine alors que ceux qui sont nés sont destinés à périr  sous terre…

Ma mère ;il y a à peine quelques jours,  était là,à côté de moi,me parlant de sa voix  fluette… me narrant des histoires qu’elle avait vues à la telé ou dont elle avait entendu parler…

Et à présent, elle n’est pas là,elle s’est évanouie dans la nuit des temps

Ne me consolez pas,  je n’ai nullement besoin de réconfort j’ai seulement  besoin des pleurs à verser,c’est mon seul réconfort et prier en mon for intérieur pour son âme…

La seule qui m’ait soutenu,ouvert les yeux,guidé avec patience et amour quand j’étais enfant…

La seule qui m’ait insufflé l’espoir d’une vie digne et honnête,une vie toute faite de labeur et de sacrifice..

La seule qui,adulte,m’ait aidé à surmonter bravement  les difficultés de la vie et les affres d’une existence toute jalonnée  d’échecs et de revers…

Et maintenant qu’elle n’est plus là ..je m’apprête à me morfondre  désespérément au seuil de la porte de la camarde  dont les bras  sont déjà ouverts pour me prendre dans l’au-delà en vue de rejoindre les mânes de ma pauvre mère..

drmohamedsellam 

msellam83@yahoo.com

Ma mère est morte.

Une sentence terrible  qui me rappelle celle  non moins terrible d’A.Camus au début de son fameux  roman «  l’Etranger »que j’ai lu avec passion à l’âge de 15 ans à peine..

En effet, ma mère s’est éteinte,à l’aube du 4 février 2013 dans des convulsions pénibles  et avec elle tout mon esprit s’est arrêté presque spontanément  de vivre et de réagir..

Oui,je l’ai enterrée, en compagnie des amis et des membres de la     famille, le visage inondé de larmes  … Je l’ai enterrée,et tout mon être abattu,éploré,prostré  et extrêmement désespéré  d’avoir perdu un être si  cher … Un être qui est moi-même..  plus que moi-même… un être qui incarne mon âme,mon esprit et mon corps ..Et voilà qui se détache de moi  à l’improviste,  pour s’en aller dans l’autre monde..dans ce monde élyséen et paradisiaque qui n’est réservé,dit-on, que pour les bienheureux…

Mais y a-t-il un paradis dans l’au-delà ?j’ai des doutes là-dessus..je me sens loin d’y croire..Le paradis,tout comme l’enfer,sont des visions faites et créées de toutes pièces pour récompenser  ou punir les hommes après leur mort..Les vertueux,ceux qui font du bien  sur terre,iront d’office au paradis , tandis que les méchants,ceux qui font le mal  sur terre,leur destination c’est l’enfer…  Alors l’homme est placé dans un dilemme … il n’a plus qu’à choisir,et probablement il choisira  spontanément le paradis..Ce qui lui permettra de faire  le moins de mal possible..

La mère est tout dans la vie de l’homme..je n’ai jamais suivi   un convoi funèbre…  je n’ai jamais franchi le seuil d’une mosquée pour prier sur un mort  ou encore moins pour prier ,en quelles que circonstances que ce soit  …Or ,à l’occasion du décès  de  ma mère, tout a été accompli par des  amis,des voisins  et les membres de la famille .……  il y en a même ,à la sortie du cercueil du domicile,qui  m’ont exprimé le vœu de le porter sur leurs épaules  jusqu’à la mosquée  loin de sa résidence de presque un  kilomètre  et demi…  Dans l’espoir ,grâce à cette action bénévole, de se faire accorder une petite place au sein du paradis ..

La mère une lumière inextinguible..c’est une lumière qui éclaire la vie  et l’esprit … Oui,elle était comme un éclaireur dans ma vie,toute ma vie  et elle n’ a rien ménagé  pour m’apporter ,quand j’étais enfant,les soins dont j’avais besoin ..Une fois devenue vieille  frisant presque la sénilité, j’adorais ses papotages qui ranimaient en moi des souvenirs d’enfance…  ses histoires, ses anecdotes savoureuses  qui me rappelaient des événements heureux ou même déplorables  survenus dans le cours de la vie de ma grande famille …

Je buvais avec ravissement  ses paroles comme autant de gouttes de miel vivifiantes, sans me lasser toutefois  de m’esclaffer de temps en temps à propos de tels ou tels   écarts ou incidents burlesques vécus.. 

Ma mère ,avant qu’elle ait cette attaque mortelle,m’a visité en rêves…  Cette crise inattendue,  m’a mis en émoi, m’ayant fait perdre tout sens et toute conscience  frôlant le syncope , tellement l’événement était atroce et incisif…

Un temps de deuil..

Maintenant que ma mère est inhumée, qu’elle allait se reposer dans un sommeil éternel ;maintenant qu’elle allait  rejoindre les mânes de mon défunt père..  il ne me reste plus  que le silence, un silence empreint de deuil, de chagrin et de douleur..un silence où l’on ne perçoit rien que des soupirs geignards, enflammés, jaillissant du fond d’une âme dolente et endolorie..

Drmohamedsellam

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by drmohamedsellam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de sellam44.over-blog.com
  • Le blog de sellam44.over-blog.com
  • : Mon Blog est conçu pour être un pont de culture et d"échange d'idées et d'impressions..C'est aussi un miroir reflétant les graves injustices de ce monde..
  • Contact

Recherche

Liens