Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 19:50

Synthèse récapitulative

Pour une réforme éventuelle  de l’enseignement primaire

(propositions et suggestions)

Préliminaire :L’enfant est l’homme de demain,donc il appartient  à l’Etat et à la société civile  d’attacher un intérêt particulier à ce petit  être humain  qui venait de voir le monde…Ainsi,l’enfant,curieux  par nature ,d’instinct assoiffé de tout savoir  ,cherchant à se connaître ,à se faire une petite place  dans un univers qu’il ignorait, doit être pris dans un système éducationnel  profondément ancré dans la réalité  de la vie en vue de le préparer progressivement,étape par étape,à la vie future….

 

De nos jours et après plusieurs décennies  consacrées à l’enseignement,de génération en génération,jalonnées de multiples réformes  plus ou moins adéquates ,nul n’est censé donner une réforme globale  valide et capable’ d’assurer  un suivi logique de l’enseignement primaire..tellement le problème demeure pour tous complexe et multiforme…

Les disciplines proposées depuis  presque plus d’un demi siècle sont toujours les mêmes,  dispensées de manière mécanique  et routinière  par des enseignants,lesquels,eux-mêmes,végètaient   dans une monotonie ennuyeuse  et étouffante…

Or ,comment réformer le système :

 

 

 

 

--il est à souligner  que le programme  destiné à l’enseignement primaire doit comporter une importance capitale…

--On doit assigner des objectifs primordiaux à ce programme dont dépendent  en premier lieu le progrès et l’évolution de l’apprenant..

__ces objectifs sont à consigner clairement  dans l’ensemble du système éducationnel…

Les phases didactiques

 

 

 

almuqstansariyaphoto2.png

Au niveau de l’école en tant que structure accueillante… ?

L’école est le lieu privilégié  où se développe l’enfant de façon normale…c’est le lieu  ou le siége approprié  pour son  évolution et sa formation intellectuelle et mentale…

Or ,partant de ce point,il convient impérativement de s’intéresser davantage  à l’école en tant qu’édifice  fondamentl  dans lka formation  et le développement de l’enfant…

-édifier l’école selon  une architecture  qui ne soit pas en contradiction  avec l’environnement de l’enfant..

--organiser et planifier  des espaces verts à l’intérieur de l’école..des arbres décoratifs et des plantes à odeur agréable

sont à appréciés…

--assurer un entretien permanent  des locaux et des mobiliers (pupitres,parterres,gravures,instruments didactiques)

--produire des dessins  (peintures)à nuance joyeuse  et souriante sur les murs  de l’école,représentant  des enfants en train de jouer gaiement …

--mettre en place une cantine avec un personnel qualifié et  conscient de l’importance du métier …

 

Au niveau de l’élève  qui vient pour la première fois  pour faire partie d’un monde nouveau…

L’élève est l’axe principal autour duquel pivoteront  tous les participants à l’œuvre de son développement…

L’élève entre à l’école ,comme chacun sait,ne sachant absolument rien,ayant la tête complètement vide,prêt à être modelé  selon une stratégie éducative salutaire ..

L’élève est un être sensible,réceptif et souvent difficile,récalcitrant,turbulent et d’humeur changeante…

Alors c’est à l’enseignant de l’entourer de tous les soins possibles  pour lui donner l’assurance de soi,éveiller ses facultés,en insufflant en lui la joie et l’espoir…

 

Au niveau  du concept Education en tant que  stratégie motrice pour  promouvoir et développer l’enfant que l’on nous confie…

L’éducation est  le substrat sur lequel s’érige la valeur de l’homme futur…L’éducation est une tactique,une stratégie  à multiples facettes ..qui doit être mise au service du développement de l’enfant..

Or,une bonne éducation est susceptible  de mettre en valeur les potentialités  naissantes de l’enfant et lui assurer  une formation générale  adéquate et  prometteuse…

Au niveau des environnements naturel,familial,sociétal…

‘enfant ,tel un poisson,doit  évoluer dans un environnement  naturel approprié…cet environnement est très fondamental  pour l’éclosion de ses facultés  encore à naitre…

Encore plus essentiel,le milieu familial,c’est le vrai siège de son développement ,au niveau moral comme au niveau physique..ce milieu reste dans toute éducation,  vital et profondément nécessaire.. ;

Pour l’environnement sociétal..il est impossible pour l’école de changer quoi que soit à ce phénomène …

Pour la société,l’enfant est un enfant et rien de plus…Réformer toute une société,serait une gageure..

 

 

 

Au niveau de l’enseignant,ce pionnier toujours méconnu…

Aucune réforme  ne prendra corps  sans tenir compte de l’enseignant…lequel,sans lui,l’élève ne concrétisera jamais  ses espoirs dans une bonne éducation…

--encourager moralement l’enseignant   à assumer sa noble tâche..

--lui accorder des bénéfices matériels  susceptibles de lui permettre d’être à couvert  de toutes sortes de besoins..

--lui assurer un encadrement pédagogique

Et scientifique approprié et suivi..

--lui créer une ambiance propre à lui assurer  les conditions satisfaisantes de travail..

---Plus la compétence de l’enseignant est un fait avéré,plus l’enfant se développera  intellectuellement de manière parfaite…et sans failles.

 

 

Au niveau des méthodes didactiques

En vérité,les méthodes didactiques,du moins au niveau du primaire,ne sont plus à refaire..Il s’agit tout simplement pour l’instituteur  d’avoir une vue large des choses de la vie,de connaitre à fond son élève,de le prendre tel qu’il est,c’est-à-dire,  un être humain encore fragile,ayant besoin de soins et surtout d’indulgence,de bienveillance,de sympathie et de complaisance….

Or,pour avoir les qualités d’un bon instituteur,il faudrait avoir des connaissances en psychologie  et un bagage non négligeable en pédagogie…

Et surtout une gaieté naturelle,avec un sourire qui fait fuir toute  de crainte ou de peur chez l’enfant…

 

 

Enfin au niveau du contenu du programme ?

L’enfant âgé de Cinq à sept ans

 

-inculquer à l’enfant les rudiments de l’arthmétiquer..

-sensibiliser l’enfant à l’apprentissage  simple et progressif (les premiers éléments) de la langue arabe ,jointe à  une langue étrangère,en l’occurrence le français

-le mettre en contact avec lla nature  grâce à des promenades en forêts dans de vastes paysages luxuriants

-l’inciter à jouer  dans toutes les occasions ..

--lui apprendre à créer des jeux  en le poussant  à la créativité spontanée

-lui apprendre l’arabe et le français  grâce à des jeux pertinents  et suggestifs..

 

L’enfant de sept à Neuf ans

 

-consolider les acquis en arabe

Et en français  rudimentaire

-l’amener progressivement  à la lecture  en parallèle dans les deux langues des textes simples en insistant  en particulier sur la phonétique et la bonne prononciation

-consolider et  enrichir  les acquis en arithmétique

-élargir ses connaissances en matière de créativité

-initiation à la culture spirituelle (apprentissage des versets coraniques)

L’enfant de 9 à 12 ans

Consolidation effective des connaissances acquises durant les années précédentes

--initiation  dès l’âge de neuf ans  à l’acquisition  de la phonétique anglaise

--à l’acquisition simple des rudiments de cette langue

Partager cet article

Repost 0
Published by drmohamedsellam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de sellam44.over-blog.com
  • Le blog de sellam44.over-blog.com
  • : Mon Blog est conçu pour être un pont de culture et d"échange d'idées et d'impressions..C'est aussi un miroir reflétant les graves injustices de ce monde..
  • Contact

Recherche

Liens